Presidentielles 2007

pour en discuter.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Besancenot

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lili

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 33
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Besancenot   Ven 24 Nov - 9:06

Je pense que tu déforme un peu les propos de windowman...
Ce qu'il voulait dire, je pense c'est que classer directement tous les enfants et petits-enfants d'immigrés de racaille est du racisme, ou de la xénophobie si tu préfère, primaire. il y'a bel et bien des "racailles" en France, bien que je n'aime pas ce terme. Ce sont des délinquants mais on ne peux faire un portrait robot de ces délinquants.
Pour exemple, puisque tu donne l'exemple des vendeur de drogue, l'un des plus "réputés" dans le lycée ou j'était était bien blanc, et vivait dans une jolie maison avec un papa juge....

Ce qui me déplait le plus chez Sarkozy ce sont ses idées préconsues et le fait qu'il classe les personnes dans des petites cases. Comme si l'origine éthnique ou social pré-déterminait notre comportement à venir.
Il y a certes certainement une influence, mais si on anticipe les comportements des gens sans leur permettre de prouver qu'ils sont capables de réussir, ils n'y arriveront sans doute jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://educ.easyforumpro.com
windowman



Nombre de messages : 142
Age : 34
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Besancenot   Sam 25 Nov - 10:53

Merci Lili de comprendre mes déclarations dans le sens que je leur donne. A observer attentivement les hommes et les médias, on se rend vite compte que l'essentiel des causes est à rechercher derrière les mots prononcés. Et Nicolas Sarkozy, comme beaucoup d'autres et malgré les gentillettes petites réformes qu'il inscrit à son CV présidentiel, alimente le système fantasmatique qui anime notre société. Pour information, la théorie raciste, qui base effectivement son analyse sur le postulat de l'existence de plusieurs races parmi les hommes, et notamment d'une hirérchie de valeur entre elles, induit nécessairement toute forme de systématisation moins assumée qui viserait à une discrimination quelle qu'elle soit sur des critères ethniques. La discrimination positive est une forme de racisme, et peut-être une des pires, puisque sous couvert de bon esprit généreux elle entretient des préjugés racistes. Mettre ou laisser mettre derrière le mot racaille l'idée que les jeunes issus de l'immigration sont des criminels en puissance du fait de leur origine, ou que les racailles sont exclusivement constituées de ces jeunes-là, les quelques pauvres victimes blanches qui s'y rattachent étant nécessairement influencées malgré elles, c'est une forme de promotion du racisme.

La criminalité et la violence sont constitutives de notre société et particulièrement dopés par les problèmes socio-économiques qui touchent le pays et qui se répercutent énormément plus sur les banlieues, et davantage encore sur les populations issues de l'immigration, sur les épaules desquels pèse aussi un problème d'apatrie. Les racailles sont surtout, peutêtre, notamment dans les banlieues, des jeunes issus de l'immigration, mais ce sont les conditions socioo-économiques de leurs familles qui les font violents, pas leurs origine. Et les blancs suivent la même logique, avec en moi la souffrance de ne pas se sentir Français. Parce que les jeunes issus de l'immigration sont français de fait. Ils vivent en France depuis trop longtemps pour avoir une autre nationalité. C'est un problème de français qui secoue les banlieues.

Kamisam, je t'en prie, oublie toute condescendance à mon égard. Je débats, avec plus ou moins d'adresse et de précision, au niveau des idées. Encore une fois, je ne suis pas un imbécile : si quelque chose te semble absurde dans mes messages, c'est probablement parce que nos conceptions ne recoupent pas la même vision de la réalité et que nos mots n'ont pas le même sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamisama

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 22/11/2006

MessageSujet: Re: Besancenot   Sam 25 Nov - 12:09

Je crois effectivement que nos conceptions n'embrassent pas les mêmes visions de la réalité et puisque la violence est constructive j'aimerai bien te rencontrer pour te casser la tronche (sauf ton respect si je n'ai pas encore reussi à cerner le sens très profondemment caché de tes pensées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
windowman



Nombre de messages : 142
Age : 34
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Besancenot   Dim 26 Nov - 8:56

Qui a dit que la violence était constructive ? J'ai dit que la violence s'expliquait par des causes socio-économiques dépendantes de la société française et de la globalisation culturelle autour de la société de consommation et de satisfaction immédiate des désirs premiers. A aucun moment je n'ai dit que cette violence était constructive. J'ai dit qu'elle était structurelle, non ethnique. La société n'a mis dans beaucoup de jeunes qu'une immense violence pour toute identité. Il ne faut pas s'étonner apès de les voir détruire une société sur laquelle on fait tout pour qu'ils ne sachent pas agir.

Kamisama, le respect se construit autour d'idées, pas autour des manifestations d'un ego déplacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cerise



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Besancenot   Lun 27 Nov - 13:35

Je reprend d'abord le débat un peu plus haut, ce que windowman a dit sur Le Pen :
Le seul et unique "bon" côté qu'il pourrait y avoir à une arrivée au pouvoir de l'extrême droite, c'est qu'elle ne pourrait plus surfer sur l'argument : "nous n'avons jamais été au pouvoir mais si vous nous faites confiance nous ferons forcément mieux que tous ceux qui y ont été et ont échoué auparavant". J'ai regardé riposte hier, et quelqu'un a souligné le fait que lorsqu'il y avait un scrutin à la proportionnelle à l'assemblée nationale et que donc le FN avait des sièges, il les perdait tous dès l'élection suivante. La meilleure façon de décrédibiliser un candidat affreux c'est encore de lui laisser le pouvoir... Ceci dit je ferais tout ce que je pourrais (mais j'ai des moyens très limités! Smile ) pour empecher ça.
Ensuite, pour la suite du débat, je suis totalement d'accord avec toi windowman sur l'immigration. Je suis une "deuxième génération" d'origine marocaine, donc ça me fait quand même des bonnes raisons d'être délinquante selon certains (attention je ne vise personne sur le forum! ce n'est pas une remarque à prendre personnellement). Enfin, je ne vis pas dans une banlieue sordide, dans un appartement insalubre, je ne me suis jamais senti exclue, donc je n'ai jamais brûlé de voiture. Mais je peux comprendre (comprendre hein, pas excuser!) que certains en soient arrivé là. Rien à voir avec leur culture, c'est un problème davantage social que d'immigration. L'intégration, ce n'est pas tant l'intégration des immigrés que l'intégration des habitants des cités en général. Je ne brandis pas mon origine comme un drapeau, je n'en fais pas une fierté ni rien, mais parfois je me demande ce qui serait arrivé si j'avais eu moins de chance et que j'étais née dans une cité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
msthrp

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 32
Localisation : namur blegique / ancienne parisienne
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: Besancenot   Lun 27 Nov - 22:18

Et bien des fois j'ai l'impression qu'il faut etre né là bas pour comprendre ce que sont certains enfants d'immigrés...

J'y suis née et j'y ai grandi. Ce n'est meme pas pour ça que je suis devenue radicale, puisque j'avais pendant 17 ans les memes potes de couleurs.
Mais je pense qu'il n'y a pas besoin d'y naitre pour comprendre que certaines choses sont inadmissibles, entre le fait d'insulter à meme le pays, en plus de se servir des innombrables alloc', aides, etc sans vouloir bossé. De se faire insulter aussi, et le rascisme dit "anti-blanc" n'est pas moins courant que le rascime anti-noir-beur...Leur trafic en tout genre j'en passe, y'en a qui se croit en CDI avec la thune qu'il gagne avec la drogues et les armes...
Je m'arrete là... EN rajoutant que de nombreux immigrés critiques leur semblables et ces attitudes deplorables...

Peut etre suis-je plus sensible à Sarko pour cela : j'avais peur de sortir de chez moi. Vraiment peur. De plus, manque de pot, j'aime mon pays et je le respecte. Autant que J'aime et que je respecte celui des autres. J'aimerais bien qu'ils nous rendent la pareille. Et les "racaillles" qui voudraient bien s'en sortir, s'en sortiront. Faut pas croire croire qu'ils sont toujours victime.

Lepen gagne des voix en se posant en victime m'a t on dit... et bien les racailles son t victimes à vos yeux, c'est pour cela qu'ils gagnent des voix ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
windowman



Nombre de messages : 142
Age : 34
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Besancenot   Mar 28 Nov - 0:29

Tttention, comprendre n'est pas excuser. Ce que je dis, c'est que ce qui les pousse à cette violence est socio-économique, pas ethnique. Et ce n'est pas en les renvoyant stupidement dans un pays qu'ils connaissent à peine que cela se solutionnera. Ils sont victimes d'un manque d'éducation dont la faute revient à la France. Ils sont devenus des puits de violence faute de prise en charge efficace par la société française. J'ai travaillé dans un collège de ZEP entre une cité et une résidence pavillonnaire, et c'est une réalité que, à aptitudes égales, les "ouechs" sont moins poussés, moins bien suivis ; leurs parents investissent profondément l'école, pour la plupart, mais sont incapables de soutenir leurs enfants autrement qu'au ceinturon. L'école ne se prend pas la tête : un élève qui ne peut pas suivre passe quand même dans la classe supérieur, accumule les lacunes et est orienté vers des filières courtes, peu qualifiantes, peu valorisées socialement. Mal soutenus, mal orientés, ces jeunes décrochent, nécessairement. Il y a évidemment une part de responsabilité de la famille et dans l'enfant dans cette déchéance, mais toutes les études psycho-sociologiques montrent que la pression du groupe est plus forte que les dynamiques individuelles. Cette violence des banlieues est un phénomène mondiale, et dans notre cas un problème français, pas un problème d'immigration.

Merci cerise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
msthrp

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 32
Localisation : namur blegique / ancienne parisienne
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: Besancenot   Mar 28 Nov - 6:15

D'immigration aussi d'une certaine manière... on peut pas acceuillir toute l'Afrique en Europe.

Les problemes sont multiples, les solutions aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
windowman



Nombre de messages : 142
Age : 34
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Besancenot   Mar 28 Nov - 7:52

Le problème n'a pas pour cause l'immigration. L'immigration et les problèmes d'intégration qui surviennent régulièrement sont des effets et des symptômes de nos problèmes, problèmes qui ont des causes plus profondes et des conséquences plus globales. Accuser les immigrés ne fait pas avancer le débat ; il le paralyse, le parasite. Et il fait de nous de petits êtres mesquins dont la vue ne porte pas plus loin que le nombril.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
msthrp

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 32
Localisation : namur blegique / ancienne parisienne
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: Besancenot   Mar 28 Nov - 8:46

Hey !
on s'est mal compris...
j'ai pas dis "le probleme c'est les immigrés"
je voulais dire par là (je l'avais deja dites auparavent), si l'on aidait ces pays à mieux se developpé, ils ne seraient pas chez nous.

Non c'est pas la meme chose... je me dis que chacun est bien chez soi.
Dans le sens où la France me manquerais si j'en etait si loin...
(et elle me manque un peu, et je suis seulement en Belgique)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
windowman



Nombre de messages : 142
Age : 34
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Besancenot   Mer 29 Nov - 1:01

C'est pour ça que je pense qu'il est indispensable de casser la logique du libéralisme en cloisonnant les monde en marchés de même niveau socio-économique. Ainsi, personne ne serait la victime et le bourreau de personne. Je pense que ce genre de mesures permettrait de solutionner beaucoup de problèmes... Dommage que le sacrosaint marché libéral ait ébloui tout le monde et tienne la population asservie aux grands lobbies économicofinanciers...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sven Berger

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Besancenot   Dim 23 Aoû - 15:42

Vous êtes cordialement invités à devenir citoyens d'Ergovie :

http://ergovie.xooit.fr/index.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Besancenot   

Revenir en haut Aller en bas
 
Besancenot
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Presidentielles 2007 :: Pour qui voter ?-
Sauter vers: